chocolat chaud

Chocolat chaud meringué façon cappuccino

J’aime le fait-maison, je suis une inconditionnelle de l’authenticité, du vrai. Autrement dit, j’essaie d’éviter le plus possible l’alimentation industrielle. Les additifs, les ingrédients méconnus, les matières premières transformées, les conservateurs, les produits dont leurs traçabilités sont douteux, bref rien que d’en parler j’ai les poils qui se hérissent.

Une amie lors d’une soirée entre copines était impressionnée lorsqu’elle m’avait vu faire une mayonnaise et se demandait pourquoi ne pas l’acheter toute faite, c’est plus rapide et moins contraignant, d’après elle. Mais enfin ! C’est aussi très rapide à faire une mayo ! C’est dans des moments comme ça que je me dis, mais mince dans quel monde on vit ?

La révolution industrielle semblait à l’époque annoncer une meilleure qualité de vie. Mais aujourd’hui on le sait tous que les produits transformés sont tout sauf bénéfique. Enfin, tout ceci pour vous dire qu’il faut privilégier les ingrédients à l’état brut et la cuisine maison, non pas pour se priver, mais tout simplement pour manger mieux.

Le chocolat chaud est d’ordinaire une délicieuse boisson que bon nombre d’entre nous apprécie. Malheureusement, beaucoup succombent à la facilité et se contentent du chocolat en poudre du commerce alors qu’il est tellement facile et rapide de le confectionner soit même.

Ici, je vous le propose sous une forme encore plus gourmande, une meringue vient dynamiser et dépoussiérer ce grand classique. Alors, ça vous dit ? Ah ! J’entends les « waouh » et je vois les yeux briller d’ici ! Ceux qui n’ont qu’une envie, de plonger leur cuillère pour apprécier ce bonheur gustatif et j’entends aussi certain dire, « c’est complètement indécent en plein mois de mars » !

Mais que voulez-vous ? Avec ce froid qui dure et qui ne cesse de nous narguer cette année et en attendant que le printemps installe ses couleurs, n’hésitez pas dégustez ce bon chocolat chaud meringué façon cappuccino fait-maison. Après ça, je suis persuadée que vous verrez différemment votre boite de chocolat en poudre de votre marque préférée.

chocolat chaud

chocolat chaud

Pour réaliser un chocolat chaud meringué façon cappuccino, il vous faut :

INGRÉDIENTS

Pour 4 à 6 personnes

  • 180 g de chocolat noir
  • 20 g de café en grains
  • 60 cl de lait

Pour la meringue

  • 2 blancs d’œuf
  • 100 g de sucre en poudre
  • 20 g d’eau

Pour la déco

  • 20 g de cacao en poudre non sucré

chocolat chaud

PRÉPARATION

Dans un premier temps, préparez la meringue italienne. Versez dans une casserole le sucre et l’eau puis faites cuire jusqu’à ce que le sirop atteigne 118°.

Pendant ce temps, montez les blancs d’œufs en neige. Versez ensuite le sirop en filet sur les blancs d’œuf tout en continuant de fouetter jusqu’à obtention d’une meringue lisse et épaisse puis réservez.

Versez le lait dans une casserole, ajoutez le café grossièrement haché et portez à ébullition. Laissez infuser hors du feu pendant environ 10 minutes.

Filtrez le lait et portez une seconde fois à ébullition sur feu doux en ajoutant le chocolat haché, mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu.

Répartissez le chocolat chaud dans des tasses et recouvrez-les de meringue à l‘aide d’une poche à douille. Saupoudrez ensuite de cacao en poudre.

Bonne dégustation !

chocolat chaud

Petites infos supplémentaires :

Vous pouvez éventuellement dorer votre meringue en passant délicatement le chalumeau de cuisine

Enfin, si vous avez aimé cette recette de chocolat chaud meringué façon cappuccino, n’hésitez pas à partager la recette sur les réseaux sociaux et à laisser un commentaire juste en bas.

Bonne semaine à tous !

You May Also Like

2 comments on “Chocolat chaud meringué façon cappuccino

  1. Charline | Carnet Sucré
    5 mars 2018 at 20 h 03 min

    J’avoue que j’ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi acheter du chocolat en poudre pour faire un cacao chaud… Surtout que ça prend exactement le même temps et c’est tellement meilleur avec du vrai chocolat !!!
    Changer mon alimentation et ma manière de consommer est aussi un projet qui me tient très à coeur… Mais je sais que pour l’instant c’est difficile pour moi avec mes horaires et en vivant seule… Je manque très souvent de temps et je n’aime pas non plus le gaspillage !Donc j’essaye petit à petit à petite échelle avec le pain et je n’achète plus jamais (ou presque) aucun biscuit ou sucrerie dans le commerce et j’essaye de faire ça moi même ! Pour le reste, on y viendra peu à peu ! :-)

    Et je terminerai ce roman en disant que les photos sont superbes ! J’adore l’ambiance :-)

    • Cook and Goûte
      6 mars 2018 at 9 h 07 min

      Salut Charline

      Je sais à quel point c’est difficile de ne pas succomber à la tentation de ce qu’on nous vend. Surtout dans le monde dans lequel nous vivons. Tout doit aller très vite et les aliments industriels ont ce côté pratique qui nous font gagner du temps précieux dans nos journées surchargées. De plus, changer nos habitudes est quelque chose de très difficile. Bref, je ne suis pas une marginale de l’alimentation, mais j’élimine le plus possible les aliments que l’on peut éviter et qui nous prennent pas trop de temps à les réaliser nous-même, comme le pain, les pâtes à pizza, à tarte, à quiche, les biscuits, le chocolat chaud, les yaourts, la mayonnaise… Je n’achète jamais de conserves et de plats cuisinés ni de charcuterie ou de viande en barquette et je consomme les fruits et légumes de saison. C’est déjà bien, non ?
      Une petite anecdote, mon médecin était surpris de ne voir jamais mes enfants. Il ne les voit qu’en septembre pour faire des certificats médicaux pour leurs activités sportives. Franchement, je touche du bois, ils ne connaissent pas la gastro, grippe, bronchite et autres soucis de santé dont tout le monde parle en hiver.
      Bref, nous ne pouvons compter que sur notre bonne volonté et nous sommes responsable de léguer à nos enfants les clés qui leur permettront de bien grandir et d’avoir à leur tour l’envie de transmettre ce bon sens qui est de se détourner autant que possible de la nourriture dénaturée, raffinée, remplie d’additifs plus ou moins toxiques.

      Allez, j’arrête là et je ne peux que t’encourager, tu es déjà sur la bonne voie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *