krantz cake

Krantz cake au beurre de cacahuètes, chocolat et noisettes

Si vous cherchez une alternative au cake, alors le krantz cake est fait pour vous ! Pourquoi, vous allez me dire ? D’une part, vous aurez tort de passer à coté d’une mie moelleuse et filante et d’autre part le krantz cake gourmand et gracieux à la fois fera toujours son petit effet sur une table.

Mais avant tout, qu’est ce qu’un krantz cake ? Drôle de nom n’est ce pas ! Peut-être que ça ne vous dit rien, mais si vous visitez régulièrement les blogs culinaires, vous devez certainement savoir qu’un krantz cake est tout simplement une brioche tressée et cuit dans un moule à cake. C’est donc une viennoiserie sauf qu’elle contient très peu de beurre et malgré tout, elle reste moelleuse et filante.

Originaire de la culture gastronomique juive de l’Europe de l’Est, le krantz cake a fait le tour du monde grâce au chef Yotom Ottolenghi qui a publié la recette sur son livre Jérusalem. En revanche, j’ai fait quelques changements. J’ai adapté la recette à mon goût, car 3 œufs me paraissaient un peu excessifs pour cette quantité de farine, mais l’essentiel reste toujours présent.

Sinon, entre vous et moi la révélation de cette recette, c’est le croquant des noisettes concassées et grillées fraîchement sorti du four accompagné de beurre de cacahuète et de chocolat sur une mie extrêmement moelleuse, j’avoue que c’est complètement addictif. Alors un conseil, vous avez pris une part donc, éloignez vous de l’assiette principale, car vous risquez de terminer ce krantz cake sans même vous en rendre compte.

krantz cake

krantz cake

krantz cake

Pour réaliser un krantz cake au beurre de cacahuètes, chocolat et noisettes, il vous faut :

INGRÉDIENTS

Pour la pâte

  • 300 g de farine
  • 120 ml de lait tiède
  • 1 œuf
  • ½ cuillère à café de sel
  • 45 g de sucre
  • 10 à 15 g de levure boulangère
  • 50 g de beurre

Pour la garniture

  • 100 g de chocolat fondu
  • 30 g de noisettes concassées
  • 4 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes
  • 1 œuf battu pour la dorure

 

krantz cake

krantz cake

PRÉPARATION

Versez dans le bol de votre robot muni du crochet, la farine, le sucre, le sel, l’œuf et le lait tiède puis pétrissez à vitesse moyenne pendant 5 minutes jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajoutez ensuite le beurre coupé en morceaux pendant 20 minutes jusqu’à ce que la pâte soit élastique et se décolle des parois du bol. Ramassez soigneusement la pâte à la main en formant une boule puis couvrez-là d’un film alimentaire au contact et d’un linge propre. Laissez lever à température ambiante pendant 1h à 1h30.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat et mélangez-le au beurre de cacahuètes, puis réservez.

Étalez ensuite la pâte sur un plan de travail légèrement fariné en formant un rectangle sur une épaisseur de 1 cm.

Étalez la garniture précédente sur toute la surface de la pâte puis roulez délicatement sur la longueur pour obtenir un boudin. À l’aide d’un couteau, fendez en deux le boudin dans le sens de la longueur tout en laissant une extrémité soudée.

Tressez ensuite les morceaux en laissant les ouvertures vers le haut puis déposé le krantz cake dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé. Couvrez le krantz cake d’un linge propre puis laissez lever à température ambiante pendant 1 heure.

Badigeonnez la surface d’œuf battu, saupoudrez de noisettes concassées puis enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 30 minutes.

À la sortie du four laissez refroidir quelques minutes puis démoulez et déposez le krantz cake sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

Bonne dégustation !

krantz cake

krantz cake

krantz cake

Petites infos supplémentaires :

Respectez bien le temps de pétrissage de la pâte qui est de 20 minutes si vous souhaitez une brioche moelleuse et bien filante.

Si vous avez du mal à tresser le krantz cake placez-le au congélateur pendant quelques minutes afin que la pâte se raffermisse.

Au moment de la cuisson, n’hésitez pas à placer une feuille d’aluminium sur la surface de la brioche afin qu’elle ne brunisse pas rapidement.

Enfin, si vous avez aimé cette recette de krantz cake au beurre de cacahuètes, chocolat et noisettes, n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux et à laisser un commentaire juste en bas.

Excellente fin de semaine à vous !

6 comments on “Krantz cake au beurre de cacahuètes, chocolat et noisettes

  1. Margaux
    14 novembre 2018 at 21 h 58 min

    Bonjour ! j’ai réalisée votre recette, le Krantz est sorti du four, il sent ultra bon, mais il n’a pas autant levé que le votre… vous ne précisez pas pour la levure boulangère, à quel moment l’incorporer , faut-il la diluer ? du coup je l’ai diluée dans le lait tiède et incorporée avec le reste (en prenant soin de séparer le lait du sel). Du coup la brioche est belle, ne demande qu’à être dégustée, mais n’est pas plus gonflée qu’un cake vous voyez ? (j’ai plus que respecté les temps de repos) Merci pour la recette !

    • Cook and Goûte
      16 novembre 2018 at 14 h 23 min

      Bonjour Margaux
      Effectivement, vous avez tout bon ! C’est une très bonne idée de séparer le sel de la levure et aussi de la diluer dans le lait tiède, ça fonctionne très bien, surtout pour la levure sèche ( 2 cuillères à soupe pour la quantité). Sauf que pour ma part, je ne le fais pas. Je mets tous les ingrédients (sauf le beurre) dans le bol de mon robot pétrisseur, je laisse pétrir quelques minutes, ensuite j’ajoute le beurre et là je laisse pétrir pendant 20 minutes. Cette étape est très très importante. Et j’ai toujours une brioche bien gonflée. Pour votre cas, je pense que vous n’avez pas mi assez de levure boulangère. Il faut une cuillère à soupe bien remplie, environ 15 g, je vais même jusqu’à 20 g en période hivernale. Et le gout reste parfait. N’hésitez pas, réessayez vous allez voir la différence.
      Bon weekend à vous !

  2. LadyMilonguera
    17 mai 2018 at 13 h 24 min

    Je craque totalement pour ton beau krantz cake… Quelle tuerie ce doit être !

    • Cook and Goûte
      17 mai 2018 at 14 h 24 min

      Merci beaucoup ! Comme diraient mes enfants, chaque bouchée est un nuage qu’on avale.

  3. Stéph de nos p'tits plaisirs
    12 mai 2018 at 21 h 53 min

    je note ta recette, elle me fait drôlement envie !!!

    • Cook and Goûte
      13 mai 2018 at 10 h 55 min

      Alors j’attends ton retour… merci !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.